Venise en SUP : un voyage inoubliable
06
sept..2018

Venise en SUP : un voyage inoubliable

Qui n’a jamais rêvé d’aller un jour visiter Venise ? Ses canaux, ses gondoles, son architecture exceptionnelle, son romantisme… la perle Italienne regorge de charme et d’intérêt mais imaginez un instant découvrir cette cité unique au monde, en ramant sur un Stand Up Paddle. C’est le pari original fait par les 2 français Ludovic et Jérémy Teulade qui ont pu, à travers cette aventure hors du commun, poser un regard différent sur les merveilles de la ville loin des circuits touristiques classiques. Embarquez avec eux pour un voyage inoubliable…

 

Venise une destination idéale pour le SUP ?

Le choix était évident. Quelle autre ville que Venise peut offrir un cadre grandiose et authentique depuis ses cours d’eau ? La petite cité italienne est mondialement réputée pour sa beauté et son ambiance unique. Ici pas de voitures, de bus ou de vélos, le moyen numéro 1 pour se déplacer, c’est le bateau. Les habitants ne roulent pas, ils naviguent. Le SUP nous a donc semblé être le support idéal pour visiter les lieux mais nos différentes recherches nous ont montré peu d’aventures de ce type au préalable et nous commençons à nous demander si nous pouvons réellement faire du SUP dans la ville. Après quelques échanges avec des locaux comme Ovidio, un journaliste de SUP italien, et Eliana, la gérante du seul club de SUP à Venise, nous comprenons que la réglementation est assez stricte. La navigation en stand up paddle sur le Canal Grande (le plus grand canal de la ville) n’est autorisée qu’après 15h. Règle plutôt étrange puisque la navigation n’est pas plus calme pour autant, bien au contraire. Entre les bateaux taxis, les gondoles, les bateaux privés et les transports publics, le Canal Grande ressemble à l’autoroute A7 en plein mois d’août… Impossible aussi de trouver des loueurs de planches de SUP à Venise, rendant sa pratique encore peu démocratisée.

 

 

Pour ceux qui connaissent les frères Teulade, vous vous doutez bien qu’il en faut plus pour les décourager ! Agathe Rodier, nouvelle ambassadrice OXBOW, décide de les retrouver tout comme le rider OXBOW italien Frederico Benettolo qui se joint aussi à l’aventure et apportera ses précieux conseils en tant que local. Nos quatre riders sont désormais prêts à explorer Venise en stand up paddle !

A l’assaut des canaux

Nous commençons par ramer sur le Canal Grande. Il est 7h du matin et le trafic maritime est relativement calme. Après quelques coups de pagaies près du pont Rialto, Jérémy et Ludovic font rapidement la connaissance de la Polizia di Venezia… Un rapide rappel à l’ordre, le trip ayant commencé depuis à peine 30 minutes, nous décidons d’aller explorer la ville sur les petits canaux. Une bonne option puisque nous sommes désormais seuls. Nous découvrons alors son patrimoine architectural et nous comprenons rapidement pourquoi Venise est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous nous perdons sur ces canaux et chaque embranchement est l’occasion de nous émerveiller devant cette nouvelle ruelle aquatique qui s’offre à nous. Des enfants empruntent les chemins pour se rendre à l’école et la vue de ces rameurs suscite de nombreuses réactions. Une bonne sœur pose son chariot, se rapproche de la berge et prend le temps d’observer notre équipe. Son large sourire tranche avec ses yeux surpris d’assister à ce spectacle. Finie la frénésie du Grand Canal, l’endroit est calme et le temps semble suspendu.

Visiter un pays ou une ville c’est aussi découvrir sa gastronomie et naturellement Venise ne manque pas de bons restaurants pour déguster des pizzas et autres pastas que l’on ne retrouve qu’en Italie. Nous choisissons de dîner dans une Trattoria typique où Jérémy et Ludovic dévalisent les frigos de la cuisine avec un appétit gargantuesque.

 

 

Exploration de l’île de Burano

Venise est entourée de petites îles plus ou moins grandes, toutes plus belles les unes que les autres. Située à 10 minutes en Vaporetto (bateau à moteur), l’île de Murano est connue pour ses souffleurs de verres. Plus loin, à 40 minutes en bateau de Venise, se dresse l’île de Burano, connue pour ses maisons colorées. Petit village de pêcheurs, Burano a été construit par des marchands qui souhaitaient se réfugier des invasions barbares. Afin de reconnaître leur maison même en temps de brume, les femmes de pêcheurs peignaient les murs de couleurs vives.

C’est vers cette dernière petite île que nous décidons de continuer notre périple. Nous prenons la ligne 12 au départ des Fondamente Nove, pour nous rendre vers Burano. Nous prenons avec nous deux stand up paddles gonflables, idéalement rangés dans leurs sacs de transport, pour les mettre sur le Vaporetto. Une option qu’on ne regrettera pas tant la balade en SUP à Burano est incroyable !

Nous prenons le bateau de 6h10 et nous arrivons un peu avant 7h pour les premières lueurs du jour. L’île est quasi déserte et ses canaux vides s’offrent à nous ! À partir de 10h, Burano est envahie par les touristes qui prennent d’assaut les ruelles jusqu’à 18h. S’y rendre avant 10h et après 18h est certainement le meilleur moyen pour profiter d’une balade en SUP en toute tranquillité et nous n’avons pas manqué de savourer chaque instant passé dans ce petit paradis.

Chaque visite depuis les canaux a offert des moments de pure magie et une découverte au-delà de nos espérances. Venise est sans conteste une destination absolument incroyable pour la pratique du stand up paddle et malgré l’accueil des locaux qui peut parfois paraître froid sur l’eau (le fort trafic maritime stresse un peu les gondoliers) si vous prenez gare à rester en dehors du Canal Grande, vous serez seuls au monde dans une des plus belles villes d’Europe ! La Dolce Vita !

Texte et crédit photos Laurent Nevarez