SUP trip à Tahiti
17
sept..2018

SUP trip à Tahiti

Faire du stand up paddle à Tahiti en Polynésie… Entre les lagons à l’eau transparente, la faune exceptionnelle et l’incroyable culture polynésienne, c’est le rêve de beaucoup de rameurs. Nos ambassadeurs Jérémy et Ludovic Teulade ainsi qu’Agathe Rodier, sont partis explorer ce bout de paradis en début d’année. Évasion garantie alors que nous nous préparons à plonger dans l’automne !

Nous avons l’habitude de voyager en hiver, pour fuir le froid et la grisaille française et nous offrir de nouvelles conditions d’entraînements. C’est aussi l’occasion de voyager, de découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux plans d’eau et de faire de belles rencontres ! Nous nous envolons en Polynésie Française, plus précisément à Tahiti. Nous y pensions depuis plusieurs années, de nombreux amis et rameurs tahitiens rencontrés sur les différentes courses internationales nous avaient mis l‘eau à la bouche. Et puis c’est l’un des berceaux de notre sport.

 

 

Après avoir passé plusieurs jours à nous entraîner dans les lagons de Papeete, la capitale, puis avec le groupe de Georges Cronsteadt, rameur de renommée internationale, chez lui à Mataiea, nous avons décidé de nous rendre dans le Sud de l’île. La première semaine a été très humide car nous sommes en pleine saison des pluies. Heureusement, quelques belles éclaircies font leur apparition de temps en temps, nous laissant entrevoir le potentiel paradisiaque de l’île. Nous sommes avec Ben Thouard, célèbre photographe qui connait parfaitement l’archipel qui est devenu son studio photo naturel.

Direction PK 0, fameuse destination des surfeurs du monde entier pour sa célèbre vague et compétition de surf WSL. Nous nous rapprochons du village de Teahupoo, connu pour sa célèbre vague. La nature y est omniprésente et verdoyante, c’est magnifique ! Nous sommes les seuls visiteurs à cette heure matinale, ce qui n’est pas le cas lors de la saison des houles qui commence en mai. Après quelques minutes à marcher le long du rivage, nous découvrons une petite plage. Elle nous parait parfaitement adaptée pour utiliser la planche nos SUP polyvalents que nous avons apportés avec nous.

 

 

Le soleil étant de plus en plus intense et après avoir passé la matinée à l’eau nous faisons une pause repas dans un petit snack. Nous adorons goûter la gastronomie locale lors de nos voyages. La cuisine Polynésienne est délicieuse et nous optons tous pour un poisson cru. Des morceaux de thon tendre, accompagnés de citron vert et lait de coco, sans oublier la bière locale Hinano. Nous écoutons attentivement Ben et ses récits de photographe. Il nous raconte ses rencontres avec baleines et requins au large de la presqu’île…

Nous embarquons sur un bateau surnommé « THIS IS LIVING », piloté d’une main de maître par le capitaine Cindy. Ce début d’après-midi sera dédié à la recherche d’un spot de surf. La houle n’étant pas très bien orientée nous ne pouvons pas nous mesurer à la fameuse vague de Teahupoo (qui signifie « casseur de crâne ») mais nous trouvons une passe un peu plus éloignée où de belles gauches déroulent. Ce n’est pas très gros mais parfait pour surfer avec un SUP.

 

Le vent tourne offshore et nous décidons donc d’aller nous baigner dans le lagon. Après une petite balade, nous enfilons les masques et lunettes pour observer les coraux. Malheureusement, les requins ne sont pas présents, nous les rencontrerons accompagnés de raies un peu plus tard dans le trip. Nous apercevons un groupe de rameurs en Va’a, la pirogue polynésienne, qui glissent sur des bumps glassy. Nous croisons aussi Matahi en train de s’entrainer en prone paddle. C’est vraiment un endroit rêvé pour mixer les sports de glisse et c’est sans doute pour cette raison qu’il y a autant de watermen ici.



Le soir, après avoir rangé tout le matériel et grignoté un gâteau à la banane, nous discutons sur fond de Ukulele de cette journée pleine d’émotions, des étoiles plein les yeux...

 

Crédits photos Ben Thouard