Israël domine les Mondiaux Techno 293
30
oct..2017

Israël domine les Mondiaux Techno 293

Les Championnats du Monde de BIC Techno 293 OD qui se déroulaient à Salou (Espagne) du 21 au 29 septembre se sont terminés sur une dernière journée de courses très animée dans les meilleures conditions possibles. Pour les 338 coureurs venus de 30 pays, cette édition restera dans toutes les têtes comme un excellent cru !

L'événement a débuté sous la chaleur et dans un vent très léger de cinq à six nœuds, mais les conditions se sont améliorées lors des deux derniers jours au cours desquels le comité de course a pu envoyer six départs. Ce Mondial 2017 totalise donc 11 régates au total chez les garçons de moins de 15 ans et 10 dans tous les autres groupes, ce qui a permis de retirer les deux plus mauvaises manches.

Même si les plus grandes flottes viennent des pays européens, (Espagne, la France et l'Italie), c'est l’équipe israëlienne qui a dominé toute la compétition et qui sort victorieuse dans toutes les catégories.

Parlant de sa victoire, Ella Benbenisti, la gagnante des moins de 15 ans qui a mené tout au long de la semaine de course, déclare : «c'était très sympa de régater à Salou. Les conditions étaient top et çà me fait très plaisir d’atteindre cette position ! ». La deuxième, c’est Mak Cheuk-Wing de Hong Kong, suivie par la Russe Yana Reznikov.

Chez les garçons de moins de 15 ans, les Français Jules Chantrel et Gaspard Carfantan ont terminé respectivement deuxième et troisième et laissent la plus haute marche du podium à Daniel Basik-Tashtash d'Israël.

Même si les conditions météorologiques furent très changeantes, elles convenaient très bien à certains coureurs tels que la jeune française Enora Tanne qui a vraiment apprécié cette semaine à Salou : "J'ai aimé naviguer ici car il y a eu toutes les conditions de vent, du très léger au plus fort, explique Tenora. J'aime naviguer dans 10 nœuds, mais j'ai réussi à faire de bons départs dans le vent plus fort et j’ai finalement bien fini !» Enora s'est classée troisième des filles de moins de 17 ans.

Pour l’israélienne Maya Ashkenazi qui termine deuxième, la semaine consistait aussi à s'amuser et à rencontrer d’autres coureurs pour se faire des amis du monde entier. "Cette semaine était top ! Le soleil et les amis étaient là et je me suis bien éclaté sur l’eau et à terre. »

Sa compatriote Linoy Geva, qui a remporté la médaille d'or, a démontré la vertu de s’entrainer dur et garder confiance en soi tout au long de la course. Après un début difficile, elle a finalement trouvé la clé pour renverser la situation. "Au début, ce n'était pas bon", a déclaré Geva. "J'ai commencé la compétition à la 6ème place et je commençais à douter, mais au cours de ces deux derniers jours dans le vent plus soutenu, j’ai enfin trouvé la bonne vitesse et je gagne la compétition ! Que demander de plus ?!!».

La flotte des garçons de moins de 17 ans a également été dominée par les windsurfers israéliens. Roi Hillel remporte le titre, suivi par Amit Gan et Eyal Zror. Côté français, la victoire a échappé de peu à Fabien Pianazza. Après des premiers jours difficiles dans le vent léger, le Rochelais a enchainé les premières places vendredi et samedi et la victoire était à sa portée. Mais un départ prématuré sous « black flag » a tout compromis...

L’équipe israélienne continuera-t-elle à dominer en 2018 ?
Nous le saurons en août 2018 lors du Championnat du Monde à Liepaja, en Lettonie.