Découverte de la Caroline du Nord
19
févr..2018

Découverte de la Caroline du Nord

Découverte de la Caroline du Nord et des boards Oxbow 2018 avec les Teulade Brothers

En septembre dernier, les rideurs d’Oxbow SUP, Jérémy et Ludovic Teulade sont partis à la découverte de la magnifique Côte de Cristal en Caroline du Nord. Avec plus de 135 km de côte, les îles des Outer Banks et le Cap Hatteras étaient la destination idéale pour tester la nouvelle gamme développée par Oxbow. Les Teulade Brothers ont pu tester la nouvelle planche de SUP surf, la Oxbow “Peak”, de SUP Race, la “Racer” , d’exploration, la “Glide Bamboo”, et deux planches Bambou “Play” et “Search” avec une combinaison de conditions flat et de belles vagues.

 

La Crystal Coast, c’est où ? Où avez-vous exactement ramé ?

Nous sommes partis en tournage en Caroline du Nord sur la Côte de Crystal près de New Bern aux USA. Le tournage mi-septembre et la température de l’eau et de l’air étaient très agréables. Nous avons eu un temps magnifique qui nous a permis de profiter pleinement de la Côte de Crystal. Nous avons ramé en plein océan, dans les baies qui sont nombreuses et là-bas et sur les spots de surf incroyables.

Les Carolines (du Nord et du Sud) sont connues aux Etats-Unis pour leur convivialité et leurs barbecues, avez-vous réussi à goûter à la cuisine locale ?

Nous avons été très bien accueillis par l’équipe BIC USA ainsi que par l’équipe de tournage. Les locaux sont très aimables et nous avons partagé de supers moments avec eux et les autres ambassadeurs puisque nous étions ensemble durant une semaine complète.

C’était vraiment un des plus beaux trip de notre vie car nous avons découvert énormément de choses en une semaine. Effectivement lors de shootings les journées sont longues (nous commencions à 7h du matin, jusqu’à 20h), mais la nécessité de varier les plans nous a fait voyager à travers la région pour se rendre sur les plus beaux lieux de la Crystal Coast. Les repas étaient souvent agrémentés de poisson , la cuisine locale y est très bonne et ça, c’est un atout pour un trip réussi.

Pouvez-vous décrire les conditions de surf et de flatwater?

Nous avons sillonné les “OXBOW” (qui signifie méandre en Français). Ce sont des rivières aux allures amazoniennes, mais nous avons aussi ramé le long des berges qui sont très belles. Il faut savoir que dans cette région tout tourne autour de la pêche et des activités nautiques car l’eau y est omniprésente vu la configuration géographique de la Crystal Coast. Il est donc très facile de trouver des plans d’eaux plats et des spots où vous serez seuls, en harmonie avec dame nature. D’ailleurs une de nos amies, ambassadrice yoga a adoré ces plans d’eaux, propices au calme et à la concentration sur soi.

Pour ce qui est du surf, que dire. Nous avons reçu la houle des trois ouragans dévastateurs qui se sont succédé dans les caraïbes. Des spots qui ne fonctionnaient jamais marchaient incroyablement bien, il y a de quoi faire sur la Crystal Coast en surf, c’est certain. Le potentiel y est énorme et le surf y est ancré dans la culture locale.

Je t’ai vu (Jérémy) ramer sur la 12’6 Glide Bambou sur le flat, quelles sont tes impressions sur cette planche ?

Oui j’ai ramé sur la 12’6 Glide Bambou qui est juste magnifique. Honnêtement, je n’avais jamais encore vu une planche de SUP que je pourrais imaginer être exposée dans un salon, en décoration. Celle-ci oui, elle est très belle et c’est très agréables de ramer avec. Elles est facile, stable et contrairement à mes attentes rapide! C’est la planche idéale pour se faire plaisir quelque soit le plan d’eau, plat ou mouvementé ou même pour débuter. Un pratiquant expert pourra aussi se faire plaisir pour des sorties explorations.

 

 

Que peux-tu nous dire sur la nouvelle planche de SUP race d’Oxbow? Comment s’est elle comportée dans ces différentes conditions?

Les principaux traits de la planche Racer sont la facilité et la polyvalence. Maniable, stable, il est facile de surfer, tourner, s’orienter avec. Elle est très rapide sur le plat. D’ailleurs nous pouvons voir sur la vidéo que Ludo s’est fait plaisir en ramant sur cette planche. Elle aurait peut être ses limites dans des plans d’eaux démontés.

 

 

Il y avait quelques jolis sets qui passaient, où était le spot ? Comment la Peak s’est-elle comportée dans le surf, au niveau de la maniabilité?

Nous avons utilisé la Peak sur un surfspot se trouvant sur une île… et oui le paradis. Nous nous y sommes rendus en bateau et avons surfé plus de 3h d’affilée.

Les planches SUP Surf 2018 sont faciles et stables, plus stables et plus radicales que les Peak 2017. Elles prennent facilement de la vitesse et sont maniables en surf. C’est l’arme pour enchainer les vagues, il fallait se contenir et laisser des vagues passer pour que les surfers en profitent (rires).

Elles atteignent leur limite dans des vagues rapides, creuses et supérieures à 2m.

Est-ce que vous avez essayé les autres Planches Bamboo ” Play” et “Search” ? Quelles sont vos impressions?

Nous avons aimé la polyvalence de la Search, nous avons pu tout faire avec cette planche, ramer sur des plans d’eaux plats, agités, en rivière, en mode exploration et aussi surfer en “longboard style” . C’est une planche à tout faire.

La Play est très stable, idéale pour débuter, pour une famille ou pour ramer à deux. Nous avons essayé le yoga et c’est très facile sur cette planche. D’ailleurs nous avons adorer pratiquer le yoga SUP, l’évasion totale tout en travaillant le gainage. Les amateurs de pêches vont troquer leur bateau pour le modèle “pêche” de la Play. La stabilité est telle qu’il est possible de pêcher à deux et avec tout le matériel nécessaire.

 

 

Pensez-vous retourner en Caroline du Nord, notamment pour la Carolina Cup?

Nous ne serons pas là malheureusement pour la Carolina CUP mais nous reviendrons c’est certain! Nous vous conseillons cette destination définitivement faite pour le SUP.

Propos receuillis par Total SUP