Championnats d'Europe Techno 293+ : Razzia italienne !
03
avril.2018

Championnats d'Europe Techno 293+ : Razzia italienne !

130 concurrents issus de 27 pays, 15 courses courues dans les 3 flottes, soleil, vent et sourires radieux... toutes les conditions étaient réunies pour cet événement soit un vrai succès. Paul Leone, vice-président de l’International Windsurfing Association déclarait lors de la remise des prix : « Je tiens à remercier le président du club Giorgio Matracia ainsi que tous les membres du Club Roggero di Lauria pour ce magnifique événement. En quelques mots : ce fût une compétition au-delà de toutes les attentes. »

L’équipe italienne peut être satisfaite : ses coureurs Giorgia Speciale et Nicolo Renna ont triomphé dans les deux catégories :
« C’était une excellente semaine, nous avons connu toutes sortes de conditions. C’était fantastique. Je reviendrai à Mondello non seulement pour courir mais aussi pour y passer des vacances. » – a déclaré Giorgia en ajoutant que ce n’est qu’une étape vers la réalisation de son objectif – « L’an dernier, les Championnats du Monde à Quiberon c’était la première étape, aujourd’hui c’était la seconde. Mon prochain défi c’est le Mondial à Liepaja et j’espère participer ensuite aux JOJ en Argentine. C’est mon objectif. »

 

 

Un succès au-delà de toutes attentes

Nicolo a également commenté les conditions – « Je ne suis pas très bon par vent faible, mais après les deux premiers jours, le vent s’est levé et j’ai été beaucoup plus performant. J’ai dû me battre avec mon frère, qui est très rapide par vent fort. Je me suis entraîné sur place cet hiver pendant près d’un mois pour préparer cette épreuve et les Championnats d’Italie. »
Nicolo a été rejoint sur le podium par deux coureurs français, Yun Pouliquen et Tom Garandeau, respectivement sur la seconde et troisième marche. Chez les féminines, l’Argentine Celina Saubidet Birkner a terminé troisième et la Grecque Aikaterini Divari deuxième. Dans le classement européen, c’est la Britannique Islay Watson qui a terminé en troisième position.

Mais il ne s’agissait pas seulement de gagner cette compétition. Les concurrents se sont battus pour les quatre dernières places disponibles pour les Jeux Olympiques Jeunes. C’était la dernière chance d’y participer pour ceux qui ne se sont pas qualifiés aux Championnats du Monde à Quiberon l’année passée. Chez les hommes, la Russie, les Pays-Bas, la Pologne et le Portugal ont gagné leur qualification pour les Jeux.

Joao Rodrigues, la légende portugaise de la planche à voile, n’a pas pu cacher son émotion. « À la fin des Jeux de Rio, je me demandais ce que j’allais faire ensuite. Lorsque je suis revenu dans mon club à Madère, un groupe d’enfants voulaient apprendre la planche à voile et voici où nous en sommes aujourd’hui. Nous participons aux Jeux Olympiques Jeunes. Je suis extrêmement fier de ce que nous avons accompli. Je pense que la Techno 293 est une super catégorie. Et pas seulement en raison du nombre de concurrents, mais aussi pour le plaisir que prennent les compétiteurs sur l’eau. Savoir que la planche à voile est un sport vivant et dynamique fait toujours plaisir. »

Chez les femmes, la Pologne, la Russie, la Croatie et la Norvège gagnent leur ticket pour Buenos Aires. C’est la Norvégienne Helle Oppedal qui permet la qualification de son pays. « Je me suis beaucoup entraînée pour ce Championnat. J’étais à Singapour, et je m’entraînais avec l’équipe locale. Lors de cet événement, nous avons eu des conditions très variées, comme à Singapour et j’étais donc bien préparée. J’ai adoré le lieu et l’événement. Les conditions étaient différentes tous les jours et c’était idéal pour garantir une compétition équitable. Nous avons également fait beaucoup de courses. C’était vraiment bien. J’espère obtenir de bons résultats lors des JO Jeunes, mais être capable de participer à un événement de ce niveau est déjà un honneur ! »

La prochaine étape sera la dernière épreuve de qualifications – Les North American Windsurfing Championships se dérouleront à Cancun, au Mexique, en mai.

 

 

Les qualifications pour les JO Juniors

Après la première journée de compétition, les Champions du Monde en titre qui avaient été sacrés à Quiberon, semblent dominer tous leurs adversaires. Du côté de la flotte féminine, c'est l’italienne Giorgia Speciale qui mène la course.
Giorgia est une planchiste très expérimentée, mais elle a assuré en dessinant le tracé de la course sur son avant-bras, avant le départ, afin de ne pas faire d'erreur. Et cela s'est avéré une très bonne idée, puisqu'elle a mené la plupart des courses en tête.
"J'ai bien gardé le cap – explique-t-elle un peu plus tard en souriant. Pendant la course, nous avions un vent assez léger. Durant la première course, j'étais en tête, durant la deuxième, j'étais deuxième, mais comme la planchiste en tête était OCS, j'ai obtenu la première place". Giorgia se place déjà en tête du classement.

Fabien Pianazza - Vainqueur des Mondiaux 2017- est lui aussi plutôt content de ses performances - "Ce fut une très bonne journée. Dans la première course, la France était aux trois premières places, et j'étais deuxième. Durant la seconde course, j'ai réussi à gagner, car j'ai été très rapide sous le vent." a-t-il ajouté. Au général de la journée, Fabien se classe second, malgré une sixième place dans la dernière course.

15 courses sont prévues pendant cette semaine. Vous pouvez suivre l’événement sur le site de la classe avec les photos, les vidéos et les compte rendus quotidiens auxquels vous pourrez accéder avec les liens en bas de page.