JOJ : la Grèce et l’Italie remportent l’or
16
oct..2018

JOJ : la Grèce et l’Italie remportent l’or

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires se sont achevés après une magnifique semaine de régates sur les rives du Rio del Plata . Alexandros Kalpogiannakis (GRE) et Giorgia Speciale (ITA) remportent les deux titres windsurf 2018 sur la Techno + dans des conditions de vent très variées et sous un grand soleil. Un très bon cru donc et un niveau toujours plus élevé pour ces jeunes venus de plus de 25 pays.

Parmi les trois sports présents sur ces JO Jeunes « voile » organisés par le Club Nautique de San Isidro, situé à une trentaine de kilomètres de Buenos Aires, la catégorie windsurf/Techno + est la première à avoir bouclé ses 11 courses dans les deux catégories Garçons et Filles alors que les deux autres sports (Kitesurf et catamaran Nacra 15) continuaient à courir. Durant cette très belle semaine de compétition, les coureurs ont bénéficié de conditions de vent très variées, idéales pour une épreuve monotype de ce niveau.

 

 

Dans la dernière course, Alexandros Kalpogiannakis termine à la septième place, son plus mauvais score de la semaine, mais son rival le plus proche, Nicolo Renna (ITA) est loin derrière lui (13e). Il remporte donc la médaille d’or de ces JOJ grâce aux cinq victoires engrangées pendant la semaine.

"Je suis très fier d’avoir remporté la médaille d'or - je ne m'y attendais pas, et je suis d’autant plus heureux !" déclare Alexandros. «Les Jeux Olympiques de la Jeunesse m'ont aidé à apprendre à me concentrer sur chaque moment et à ne jamais rien lâcher. Quand je rentre, un nouveau challenge m’attend avec les Championnats d’Europe qui ont lieu à Varkiza dans mon pays. Ensuite, je prendrai des vacances avant de recommencer à m'entraîner pour la saison prochaine !"

La médaille d’argent revient donc à l’Italien Nicolo Renna qui monte sur la deuxième marche du podium malgré une 13ème place dans la dernière course. Agé de 16 ans, il avait remporté les derniers Championnats du Monde Techno 293+ en août à Liepaja. Mais il savait que les JO étaient d’un niveau très élevé et comme Alexandros, il ne s’attendait pas cette superbe performance.

Finn Hawkins (GBR) termine troisième de la dernière régate et confirme son classement et sa médaille de bronze. Au cours de cette dernière course, Tomer Vardimon (ISR) prend la deuxième place, mais il est trop loin un niveau des points pour gêner le Britannique. Il prend la 4e place au général.

 

Chez les féminines, Giorgia Speciale confimé sa domination sur ces Jeux avec une avance de 17 points sur la seconde, Manon Pianazza (FRA). Dans la dernière course et comme dans la plupart des régates, elle a pris un bon départ et a vite pris la tête de la course, pour ne plus la lâcher en gardant une avance confortable. La médaille d'or lui revient donc logiquement.

La Française Manon Pianazza termine deuxième de la dernière régate et confirme sa médaille d’argent, alors que derrière elle, la bataille pour le bronze continuait avec un beau suspense. La Russe Yana Reznikova termine à la troisième place à trois places devant Naama Gazit (ISR). Elle lui ravit ainsi la 3e place du podium grâce un tout petit point d’avance au général.

Giorgia Speciale montre une fois de plus qu’elle est une championne exceptionnelle. Agée de 18 ans, elle a déjà remporté de nombreuses victoires en Techno 293 et plus récemment aux Championnats du monde jeunes en juillet et aux Championnats d’Europe de la Jeunesse RS X en août. Elle va désormais se concentrer sur les courses dans la catégorie Seniors.

"Cette semaine a été très difficile et je suis vraiment très heureuse de ce résultat", a-t-elle déclaré. « La préparation a été la chose la plus importante. Je me suis entrainé pendant deux ans dans l’objectif de cette épreuve Maintenant, je vais me reposer un peu avant de reprendre l'entraînement, car l'année prochaine, je commencerai à courir en RSX.»

 

 

L’émulation, source de médailles...

En marge de ces JO, il y a de belles histoires, de belles complicités qui permettent l’émulation entre coureurs et au final des médailles...

"Pour l’équipe italienne, deux médailles, c’est exceptionnel !», déclarait Giorgia Speciale. A l’approche de la dernière course de vendredi, elle a reconnu se sentir anxieuse du fait de sa position en tête du classement général. « J’étais très nerveuse, mais quand je suis allé à l’eau, je me suis concentré sur la course et je me suis calmée », a-t-elle ajouté. Giorgia avait aussi un allié sur l’eau : Nicolo Renna. « Nous sommes comme frère et sœur », nous avoue Georgia Speciale en parlant de son coéquipier et colocataire Nicolo Renna qui a terminé deuxième derrière le Grec Alexandros Kalpogiannakis chez les hommes. « Nous vivons et nous entraînons à Ancône sur la Mer Adriatique. Tous les matins, nous nous disions que nous devions nous entraîner au maximum parce que les Jeux Olympiques de la Jeunesse ne se présentent qu’une fois dans une vie. On travaillait dur tous les jours en nous motivant l’un et l’autre...». ça nous a permis de rester concentrés et motivés avant ces Jeux.

Côté Français, Manon Pianazza termine sur la seconde marche du podium. Dans la famille Pianazza, le windsurf est une affaire de famille ! Sa sœur aînée Lucie avait remporté la médaille de bronze aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing en 2014. Il fallait faire mieux qu’elle ! Son frère Fabien avait raté de peu sa qualification en Argentine malgré un titre de Champion du Monde Techno + Jeunes à Quiberon en 2017. Manon représentait la France mais aussi sa famille. La force était avec elle !

 

Après ces Jeux et cette saison de régates de sélection, la Techno + en sort renforcée et nul doute que cette jeune classe va attirer de plus en plus de jeunes de plus de 17 ans qui veulent continuer à régater à haut niveau sur Techno 293. Bonne chance à tous ces jeunes champions ! Dans quatre ans, les JO Jeunes auront lieu au Sénégal. See you there !

Photo credits Matias Capizzano